Quiz numéro 1


Quiz numéro 1
3.0
 
Votez pour cette vidéo

Vue 53414 fois
 
Courriel no 1 :
 
Courriel no 2 :
 

Votre nom :
 
Votre courriel :
 
Message :
 
 
Commentaires sur cette vidéo : (12)
Nom :

Courriel :

Commentaire :

 
chatnao  
(Il y a 350 semaines, 3 jours )
Cette vidéo muette est percutante. Comment être soi au milieu des autres? Comment s'assumer dans notre individualité, tout en étant disponible pour les autres? Comment se détacher avec amour d'un proche qui souffre d'une dépendance, d'une dépression, etc.? De grandes questions...

"Tomber sept fois, se relever huit" n'aura jamais été aussi vrai... L'important, c'est de se relever jusqu'à temps qu'on trouve cette distance et/ou cet équilibre qui nous unit sans nous nuire.

Alec  
(Il y a 374 semaines, 3 jours )
Vraiment bien la vidéo papa. Encore une fois tes idées sont très profondes

pauline37  
(Il y a 427 semaines, 1 jour )
mon dieu que c'est vrai. Dire que je suis naïve à ce point me déçoit toujours autant. Des fois je vais numéro 1 puis quelques temps après je tombe dans certaines routine aveuglante et abrutissantes. Je me demande si un jour je saurai ne plus être naîve à répétition sans avoir de contrôle suffisant sur moi-même pour éviter de retomber dans mes pièges.

Nicolas  
(Il y a 429 semaines, 1 jour )
c'est vrai votre truc. On est comme ça. On s'appuie sur d'autres ou sur des choses. Se tenir seul on sait pas trop ce que c'est. Les croyances sont nos premi`^eres béquilles.

44gs  
(Il y a 432 semaines, 1 jour )
c'est ce que je dis souvent à mes petits fils d'être fort, de ne pas dépendre de quelqu'un. L'image est parfaite pour décrire la situation.

Dave  
(Il y a 432 semaines, 1 jour )
hahah! J'en connais trop du monde prisonnier de leur dépendance à leur blonde. Pauvres eux-autres. Moi au moins même si j'ai pas de blonde, j'ai pas de béquille non plus.

fany  
(Il y a 433 semaines, 15 heures )
c'est comme la dépendance affective ça. On s'accroche à la personne qu'on aime ou qu'on pense aimer. On dépend d'elle. On devient mou, faible sans cette personne. On ne nourrit plus que cette dépendance et on oublie de nous nourrir, de prendre soin de soi.

Julien T.  
(Il y a 433 semaines, 2 jours )
Je comprends ce que vous voulez nous démontrer... Mais, avant de parvenir à cette situation idéale d'autonomie, il y a des étapes intermédiaires car ce jeu est peut-être plus facile à intégrer dans la vraie vie par les enfants... quand ils n'ont pas encore pris les mauvaise habitudes, non?

Daniel  
(Il y a 433 semaines, 5 jours )
Exercice intéressant...
Mais il y a aussi les relations qui se vivent dans un rapport de forces permanent; là aussi, les cartes sont proches, presque collées, dans une confrontation constante...
Merci

Jean-Luc  
(Il y a 437 semaines, 8 heures )
on est tous dépendants. Que ce soit envers des idées, des rites, des personnes, des choses. On est dépendant. Tant que la dépendance nous satisfait, on ne souhaite pas s'en libérer. Mais quand l'objet de ma dépendance me quitte, s'éloigne de mon contrôle ou ne s'intéresse plus à moi, c'est la panique. On veut pas réellement se libérer de nos dépendances, de notre esprit de dépendance. On cherche surtout à fuir dans diverses un attachement à quelqu'un ou quelque chose. Alors ne plus dépendre, ne plus avoir de béquille, c'est profond comme processus de compréhension.

Les plus récents ... 1 2 ... Les moins récents

div stats